Hubert Selby Jr, 2 ou 3 choses - Trailer - Ludovic Cantais - 1998











Biographie...
Hubert Selby, Jr est né à Brooklyn en 1928. Il passa son adolescence dans la marine. Touché par une maladie pulmonaire considéré comme irréversible et fatale, il est renvoyé chez lui pour mourir. Décidant malgré tout de vivre mais sans avoir d'idée sur cette vie, il en arrive à une conclusion qui va bouleverser le cours de la littérature : "Je connais l'alphabet. Peut-être puis-je devenir écrivain".Attiré par l'âme de Brooklyn qui l'environne, il commence un écrit intitulé "The Queen is Dead" qui deviendra, 6 ans après, sa première nouvelle : "Last Exit to Brooklyn" (1964); un livre qu' Allen Ginsberg définissait comme "explosif comme un diabolique obus rouillé sur l'Amérique et qui continuerait à être lu dans 100 ans". A la fois critiqué et loué, Last Exit to Brooklyn a fait plus que confirmé la première partie de la prophétie de Ginsberg et aujourd'hui, 35 ans après, c'est la deuxième partie qui s'accomplit : ce livre est considéré comme le premier souffle d'une nouvelle poésie, comme un classique non seulement de la littérature contemporaine mais aussi de toute la littérature. Le New York Times reconnait, à hubert Selby, Jr, une place au premier rang des écrivains américains et voit au travers de son travail "le pouvoir, l'intimité avec la souffrance et la moralité, l'honnêteté et l'urgence morale commune à Dostoevsky's". Il ajoute également que "Comprendre le travail de Selby revient à comprendre l'angoisse américaine"
Le second roman de selby intitulé la Geôle (The Room / 1972) est considéré par beaucoup comme son livre clé recevant d'après Selby "les meilleurs critiques qu'il ait lu dans sa vie" . A travers les ans, spécialement en Europe, La Geôle est devenu un livre perçu de manière similaire que la vision de Selby de ce livre : le livre le plus dérangeant jamais écrit, un livre que Selby lui-même n'a pu relire pendant plus de 20 ans.

"Un homme obsédé est un homme possédé par un Démon".
 (épigraphe du livre "Le Démon" / 1976). Ce livre, comme La Geôle, a été mieux compris et plus librement interprété à l'étranger.

Si la Geôle est le livre préféré de Selby, Retour à Brooklyn (1978) contient sa phrase d'introduction favorite : "Harry locked his mother in the closet.". C'est peut-être le plus vrai et le plus horrible récit d'une prise d'héroïne jamais écrit.

Chanson de la Neige Silencieuse (1986) rapporte ensemble de 15 histoires écrites pendant plus de 20 ans.

In 1989, Last Exit To Brooklyn est utilisé comme scénario pour le film du même nom. Ce film dirigé, par l'Allemand Uli Edel, voit Selby tenir un petit rôle de camé.

Last Exit To Brooklyn reste son plus célèbre et infâme livre et en 1997, Selby en enregistre l'intégralité qui paraîtra en 1998 dans un coffret de plusieurs CD sous l'égide d'Henry Rollins qui travaillait avec Selby sur le CD parut en 1990 et intitulé "Our Fathers Who Aren't in Heaven" et qui avait réalisé "Selby's Live in Europe" en 1989. 





Aucun commentaire: