Tous les diamants du ciel , Claro, Actes Sud



Pont-Saint-Esprit, France, Gard, 1951: le « pain maudit » frappe tout le village d’hallucinations, crises de démence, dédoublements de personnalité…y compris Antoine, orphelin et apprenti boulanger, qui trouve néanmoins dans cet épisode transcendant des éclairs de transparente lucidité qui vont le guider toute sa vie…
New York, 1951 ; Lucy est abordée par d’étranges « agents » : la CIA se mêle de sa vie de beautiful clocker, et n’est peut-être pas étrangère au fait-divers gardois…
Paris, 1969 : Neil Armstrong s’envole, les Rolling Stones roulent, Antoine et Lucy sont en intra-muros…
De l’été de l’amour aux utopies psychédéliques, du Paris post-soixante-huitard aux pas de l’Homme sur la Lune via le désert algérien, sexe, musique, drogues, atomes dissous, complots, contre-espionnage, peut-être l’Amour…Claro, le verbe survolté et tout en chausse-trappes, nous livre cette enivrante balade, nous perd, nous noie, nous emporte dans le courant de l’Histoire en marche…
Frénétiquement sublime.
A lire en musique.
            « Il me semble que les drogues sont un des éléments du pouvoir par excellence. »
William S.Burroughs

Oui, Lucy est dans le ciel, constellée de diamants ; et Claro la met à notre portée.

Aucun commentaire: