La complainte du paresseux

Andrew Whittaker est un homme de lettres. De nombreuses lettres, même, qu’il adresse compulsivement à son ex-femme, ses locataires récalcitrants, son banquier, ses anciens camarades d’illusions littéraires. Il s’épanche, il s’invente, il se plaint… il cherche de l’argent. Pour assurer la survie de sa revue d’avant-garde Mousse et renflouer son patrimoine qui part en miettes. Chaque correspondant a droit à un autoportrait différent de ce génie méconnu, qui se morfond dans une solitude déliquescente. Tombant par hasard sur une encyclopédie des mammifères, il s’entiche du tragique paresseux condamné à l’immobilité et décide de reproduire son cri, sa complainte, pour manifester son désarroi et son mécontentement.


Mordant, tendre et hilarant, un cruel tableau des années 1970.


Sam Savage, La Complainte du paresseux, Histoire principalement tragique d’Andrew Whittaker, réunissant l’ensemble irrémédiablement définitif de ses œuvres complètes Actes Sud, 19,80 euros



La gueule de l'emploi

En ces temps de crise économique et de restructurations brutales, sept cadres au chômage sont sommés par Pôle emploi de participer à un stage activation/motivation dans une zone nouvellement urbanisée entre les boulevards et le périphérique.
Après avoir obtenu le maintien au sein de leur groupe du jeune livreur Aziz, convoqué par erreur, ces nouveaux déclassés orchestrent leur renaissance dans l’entreprise « La Gueule de l’emploi ». Entre deux séances de travail de deuil (larmes exigées), ils établissent leur QG dans le kebab du cousin d’Aziz au cœur même du no man’s land.


La Gueule de l’emploi :



Cérémonies, fiançailles, témoins, famille fictive, divorce, réceptions, conjoints d’un jour, groupe d’amis, anciens camarades, faux témoignages, représentation, figuration, simulacre, inauguration, contrefaçons, sosies, faux actionnaires.



Dans un style élégant et bondissant, Vincent Wackenheim brosse le portrait féroce d’un monde en déliquescence. Un très agréable et amusant récit qui oscille entre loufoquerie et critique sociale.

Vincent Wackenheim, La Gueule de l’emploi, le Dilettante, 17€

Dans les rêves de Marilou

Quelques photos de la rencontre-dédicace avec Sophie Castaignede.
Un grand merci à ceux qui étaient présents et surtout Merci à Sophie pour ses belles dédicaces.


Nous attendons la suite avec impatience...






Dans les rêves de Marilou

 SAMEDI 14 MAI

A

PARTIR

DE

11 HEURES

A

15 HEURES









RENCONTRE-DEDICACE

AVEC

SOPHIE CASTAIGNEDE

POUR

DANS LES REVE DE MARILOU




Pour plus d'informations :

Librairie Les Guetteurs de vent
108 Avenue Parmentier
75011 Paris
Tel : 01-43-57-52-15

ou

rencontre avec Patrice Salsa

LE VENDREDI 6 MAI

A PARTIR DE 18 H 30

RENCONTRE AVEC L'AUTEUR

PATRICE SALSA

POUR

LE JOUEUR DE THEORBE
Ed. Urdla




Manolosanctis

Quelques petites photos de notre vitrine Manolosanctis, un grand merci au édition et aux trois auteurs présents...