Anagrammes Renversantes

LE 14 JANVIER 2011


DE 17H A 19H

RENCONTRE AVEC

ETIENNE KLEIN

ET

JACQUES PERRY-SALKOW

POUR LEURS

ANAGRAMMES RENVERSANTES
ou Le sens caché du monde
Ed.Flammarion

Bonne année

L'équipe des Guetteurs vous souhaite une bonne année et de très très belles lectures....


LUNDI 19 DECEMBRE

LUNDI 19 DECEMBRE


SAPIN NOEL
LA LIBRAIRIE SERA OUVERTE DE

10H A 20H

Dimanche 18 Decembre

La librairie sera ouverte le

DIMANCHE 18 DECEMBRE

A PARTIR DE 11 H


JUSQU'A 19 H

JOYEUSES FETES

Rencontre- Dédicace Mazarine Pingeot

LE VENDREDI 2 DECEMBRE

a partir de 18 h


RENCONTRE- DEDICACE

AVEC


MAZARINE PINGEOT

POUR SON NOUVEL OUVRAGE

ENTRETIEN AVEC RENE DESCARTES

Ed.Plon








Quelques petites adresses :






Pour plus de renseignements :

Librairie Les Guetteurs de vent
108 Avenue Parmentier
75011 Paris
Tel : 01-43-57-52-15

Rencontre avec Vincent Cespedes

JEUDI 24 NOVEMBRE

A PARTIR DE

19 H

RENCONTRE

AVEC

VINCENT CESPEDES

AUTOUR DE SON NOUVEL OUVRAGE


LE JEU DU PHENIX
Ed.Flammarion


Quelques adresses :



Exister à bout de plume...

Exister à bout de plume
 . . . à la découverte de nouveau talents littéraires



Le concours littéraire «Exister : à bout de plume» est un hommage aux jeunes gens issus de l’immigration dont les parents, comme des oiseaux migrateurs, se sont posés en France.




Cette initiative s’adresse à tous les jeunes habitant en îles de France âgées de 16 à 32 ans.Les jeunes qui participent à ce concours vont s’exprimer «à bout de plume» et utiliseront l’écriture comme le vecteur de leur imagination.

 
 
http://existeraboutdeplume.fr/

L'art Français de la guerre

Voici le livre qui sera vraisemblablement l'un des évenements de cette rentrée littéraire. L'art francais de la guerre est plus un récit qu'un roman . Un recit sur la guerre ou plutôt sur les guerres , oui la France est un pays souvent en guerre , à tort ou à raison......c'est aussi et surtout un récit sur les francais dans une france en guerres » et que la question tarraude .

Pourquoi ?

Comment ?

Comment assimiler intellectuelement , socialement la question ou plutôt l'idée de la guerre ?

Quand on lit l'art francais de la guerre ,on pense bien sûr à Jean Rouaud et à son champ d'honneur , véritable chef d'oeuvre sur la guerre de 14 ; aux bienveillantes de Jonathan Littell...Ce livre est bien sûr la métaphore d'une question fondamentale ou plus exactement de plusieurs questions que sont celles dune conscience nationale et politique , humaine et intropective que tout conflit ne manque pas de poser.


L'art francais de la guerre – Alexis Jenni - Gallimard

LA RALENTIE ART ET PENSEE

LA RALENTIE
Art & Pensée

Présente son premier week-end thématique

« Homme/Femme quel genre de sexe ? »

Les 1er et 2 octobre 2011à La Ralentie

Où en sommes-nous avec les identités sexuelles ?

Les notions de « sexe » et de « genre », fer de lance théorique des Gender’s Studies, ont rendu un peu trouble le problème, et tout un courant féministe revendique à présent une « essence » féminine au nom du « genre », « essence » annulant d’un seul coup les avancées de Simone de Beauvoir.

Sommes-nous condamnés à confondre les sexes ? Peut-on aborder la question de la différence sans tomber dans un essentialisme renaissant sur un fond social de revendications identitaires…en tous genres !

La culture du même, la bissexualité psychique, le transsexualisme, les représentations féminines et masculines au travers de la peinture, de la photo, du cinéma sont les pistes proposées pour penser la question.

PROGRAMME DES INTERVENTIONS

SAMEDI 1ER OCTOBRE

9h30 /matin : « Représentations du féminin »

 Présentation des journées : Isabelle Floc’h/Vannina Micheli-Rechtman, psychanalystes.

 Adrienne Frejacques/ARTE France : « Autour du film « Dragking », une femme dans la peau d’un homme. Extraits.

 Vannina-Michela Rechtman , Psychanalyste: « Le féminin dans les films de John Cassavetes »

 Armelle Jayet, Professeur de Lettres : « Les femmes dans le cinéma de Lars Von Triers »

14h30 / Après-Midi : « La question du genre » :

 Francisco Rengifo, psychanalyste : « Question sur le transsexualisme »

 Hélène Blaquière psychanalyste : « Se donner un genre »

 Marie-hélène Le Ny , photographe : « On ne naît pas femme, on le devient.. » S. De Beauvoir .

18h 30 : Convivial cocktail à « La Ralentie »

DIMANCHE 2 OCTOBRE

10h / matin : « Approche psychanalytique »

 Olivier Douville, psychanalyste : « La bissexualité psychique »

 Isabelle Floc’h, psychanalyste : A propos de « Ni toi, ni moi » de Camille Laurens

 Gérard Pommier, psychanalyste : « Comment ça marche ? »

14h30 / Après Midi

 Pascale Fautrier, philosophe : « Ce qu’il en coûte d’aimer un sexe qui n’est pas son genre »

 Jean-louis Poitevin, critique d’art : « A propos du travail photographique de Cindy Sherman.

Inscriptions nécessaires

Tarifs : 90 euros

Inscriptions avant le 25 septembre : 70 euros

contact :

galerielaralentie@yahoo.com

Isabelle FLOCH : 06 62 07 31 00
Lauriane EUGENE : 06 74 73 29 68

La Ralentie
Art et Pensée
22-24 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris
Tel : 01 58 30 68 71 Métro : Goncourt/ Parmentier/ République

Clara Dupont-Monod


Résumé de l'éditeur :

« Lui, c’était un homme d’excès. Un homme qui n’avait pas peur des outrances, prêt à vivre avec un corps et une mémoire démesurés. Il mangeait trop, dormait en criant, ne passait pas les portes et ne faisait aucun effort pour se lier. » C. D.-M.



Clara Dupont-Monod, avec ce nouveau portrait d’un être des marges, poursuit une œuvre forte et singulière. Nestor est obèse. De cet homme désigné au regard des autres comme un monstre, elle tente, avec une paradoxale économie de mots, de saisir le mystère.


Au fil des pages, et comme à l’insu du lecteur, le gros père prend la dimension d’un être humain riche de son histoire. Celui dont le seul horizon est la photo d’un phare du bout du monde devient sous nos yeux un personnage : argentin, arrivé en France pendant la dictature, il y a retrouvé une jeune femme qu’il a épousée et avec qui la vie était douce. Jusqu’au drame qui inexorablement les a éloignés l’un de l’autre, au point qu’il finisse enfermé dans la rassurante forteresse de sa propre chair.


À force de patience et de tendresse, une jeune femme médecin parviendra peut-être à conjuguer sa propre solitude à celle de ce patient peu ordinaire. La langue riche et précise de Clara Dupont-Monod agit comme un charme puissant pour suggérer l’indéfinissable attachement qui naît entre ces deux-là.


L’écrivain se garde bien de conclure : trois issues s’offrent au lecteur, comme s’il était impossible qu’une histoire aussi improbable et bouleversante finisse mal.





Rencontre Dédicace Clara Dupont- Monod

VENDREDI 16 SEPTEMBRE

A PARTIR DE 19H00


RENCONTRE-DEDICACE

AVEC

 CLARA DUPONT-MONOD

POUR SON NOUVEAU ROMAN

NESTOR REND LES ARMES
 ED. SABINE WESPIESER





Pour plus d'informations :

Librairie Les Guetteurs de vent
Tel : 01-43-57-52-15
Métro Parmentier

Ce qu'on en pense aux Guetteurs ...


Comment vivre lorsque l'homme avec lequel on vit part en voyage d'affaires et ne revient pas ?
Un tragique accident de voiture sur le chemin du retour scellera à jamais le destin de la naratrice et de l'homme qu'elle aime.
Si la perte de l'être cher est un sujet souvent traité en littérature, l'auteure renouvelle avec talent le genre.
Avec un vocabulaire souvent emprunt à la biologie humaine, Lise Beninca nous entraîne dans un souffle de douleur qui trouvera peut-être son apogée du côté du jardin des plantes et de la passion d'un autre homme pour les oiseaux.

Lise Beninca

Rencontre avec Lise Beninca


La Librairie

Les Guetteurs de vent

vous invitent
à
rencontrer

LISE BENINCA

pour la parution de son second roman

LES OISEAUX DE PARADIS
ED.Joelle Losfeld

Le 1 Septembre 2011



Cette rencontre ce déroulera au Showroom Compagnie & Moaroom - 38 Rue de Malte Paris 11ième (Métro Oberkampf ou République) à partir de 19h30- Suivi d'une lecture à 20 h par la comédienne Caroline Bernhard.

Pour plus de renseignements :

Librairie Les Guetteurs de vent 01-43-57-52-15

Bonnes Vacances



Et oui pendant les vacances les Guetteurs lisent encore et encore et toujours plus !

Bonnes vacances !

Christine Culerier

Le Vendredi 17 juin
A partir de
20h30

Lectures
de deux textes
De Françoise SAGAN 

Avec mon meilleur souvenir
ED.Gallimard

suivi de

La petite robe noire
ED.l'Herne
par

CHRISTINE CULERIER

ESPACE BREMONTIER
5 RUE BREMONTIER
75017 PARIS

La complainte du paresseux

Andrew Whittaker est un homme de lettres. De nombreuses lettres, même, qu’il adresse compulsivement à son ex-femme, ses locataires récalcitrants, son banquier, ses anciens camarades d’illusions littéraires. Il s’épanche, il s’invente, il se plaint… il cherche de l’argent. Pour assurer la survie de sa revue d’avant-garde Mousse et renflouer son patrimoine qui part en miettes. Chaque correspondant a droit à un autoportrait différent de ce génie méconnu, qui se morfond dans une solitude déliquescente. Tombant par hasard sur une encyclopédie des mammifères, il s’entiche du tragique paresseux condamné à l’immobilité et décide de reproduire son cri, sa complainte, pour manifester son désarroi et son mécontentement.


Mordant, tendre et hilarant, un cruel tableau des années 1970.


Sam Savage, La Complainte du paresseux, Histoire principalement tragique d’Andrew Whittaker, réunissant l’ensemble irrémédiablement définitif de ses œuvres complètes Actes Sud, 19,80 euros



La gueule de l'emploi

En ces temps de crise économique et de restructurations brutales, sept cadres au chômage sont sommés par Pôle emploi de participer à un stage activation/motivation dans une zone nouvellement urbanisée entre les boulevards et le périphérique.
Après avoir obtenu le maintien au sein de leur groupe du jeune livreur Aziz, convoqué par erreur, ces nouveaux déclassés orchestrent leur renaissance dans l’entreprise « La Gueule de l’emploi ». Entre deux séances de travail de deuil (larmes exigées), ils établissent leur QG dans le kebab du cousin d’Aziz au cœur même du no man’s land.


La Gueule de l’emploi :



Cérémonies, fiançailles, témoins, famille fictive, divorce, réceptions, conjoints d’un jour, groupe d’amis, anciens camarades, faux témoignages, représentation, figuration, simulacre, inauguration, contrefaçons, sosies, faux actionnaires.



Dans un style élégant et bondissant, Vincent Wackenheim brosse le portrait féroce d’un monde en déliquescence. Un très agréable et amusant récit qui oscille entre loufoquerie et critique sociale.

Vincent Wackenheim, La Gueule de l’emploi, le Dilettante, 17€

Dans les rêves de Marilou

Quelques photos de la rencontre-dédicace avec Sophie Castaignede.
Un grand merci à ceux qui étaient présents et surtout Merci à Sophie pour ses belles dédicaces.


Nous attendons la suite avec impatience...






Dans les rêves de Marilou

 SAMEDI 14 MAI

A

PARTIR

DE

11 HEURES

A

15 HEURES









RENCONTRE-DEDICACE

AVEC

SOPHIE CASTAIGNEDE

POUR

DANS LES REVE DE MARILOU




Pour plus d'informations :

Librairie Les Guetteurs de vent
108 Avenue Parmentier
75011 Paris
Tel : 01-43-57-52-15

ou

rencontre avec Patrice Salsa

LE VENDREDI 6 MAI

A PARTIR DE 18 H 30

RENCONTRE AVEC L'AUTEUR

PATRICE SALSA

POUR

LE JOUEUR DE THEORBE
Ed. Urdla




Manolosanctis

Quelques petites photos de notre vitrine Manolosanctis, un grand merci au édition et aux trois auteurs présents...

MANOLOSANCTIS

Nous aurons le plaisir de recevoir en dédicace 3 auteurs édités chez MANOLOSANCTIS

LE SAMEDI 30 AVRIL 2010

 A PARTIR DE 17 HEURES


Wouzit pour
 Le grand rouge

Ivan Barnave est un jeune homme libertin vivant de menus larcins. Avec son compagnon William Lameth, un vieil aventurier, ils vivent au jour le jour sans se soucier d’éventuelles poursuites. Cependant le seigneur Flandrin, pour qui un denier est un denier, est prêt à tout mettre en oeuvre pour retrouver ces deux malfaiteurs. Cette pugnacité cache-t-elle autre chose ?

Traqués, les deux complices seront rapidement rattrapés et condamnés. Ivan, conduit loin de son ami, fera une rencontre qui l’emmènera dans un tourbillon d’aventures, loin de toute civilisation, jusqu’au Grand Rouge.





Maud Begon pour
Antigone

« Madame veut vivre de grandes aventures ? Des émotions fortes ? De l’amour avec un grand A, de la foule en délire ? Du passionnel et du destructeur ? »


Une jeune adolescente trompe son ennui en lisant Antigone au bord de la piscine d’un club de vacances. La nymphette se rêve héroïne tragique, échappant à la médiocrité du quotidien. Alors qu’elle languit à une table, un homme d’un certain âge s’approche, serait-ce pour elle l’occasion de vivre enfin ?

Avec le trait aérien et délicat qui la caractérise, Maud Begon s’inspire avec audace de Lolita et d’Antigone, deux figures mythiques de l’adolescente. Deux références majeures, mais aussi deux univers graphiques s’harmonisant parfaitement pour mieux transcrire l’univers mental de l’héroïne et les prolongements fantasmés d’une réalité insuffisante. Elle rend avec subtilité et poésie la grâce et l’impatience indolente de l’adolescente dans cette réécriture originale et décalée.


Jérémie Royer pour
La traversée


Un homme solitaire traverse un pays dévasté par une catastrophe dont tout le monde a déjà oublié les causes. Dans cet univers post-apocalyptique, les survivants se font rares, et les temps sont durs. Des hordes de pillards sans foi ni loi ravagent ces contrées troublées. Lorsqu’il fait la rencontre d’une jeune orpheline, notre héros sait que son chemin sera semé d’embûches, mais il sent, au fond de lui, que l’espoir d’une ère nouvelle n’est pas mort.


Puisant son inspiration chez McCarthy (La Route), Miller (Mad Max) ou encore Hara (Hokuto No Ken), Jérémie Royer nous délivre un magnifique road-trip aux accents fantastiques, sombre et inspiré.

MANOLOSANCTIS



WOUZIT
 
Wouzit est né à Saint-Nazaire, et vit aujourd'hui à Toulouse. Il est titulaire d’un diplôme d’Histoire. Dès son plus jeune âge, il consacre son temps libre à la bande dessinée. A 16 ans, il crée son premier fanzine puis crée son blog en 2006 ; il participe également à divers fanzines (Bévue, Le barbu, RAV...). Il commence alors à dessiner pour des collectifs, Les Nouveaux Pieds nickelés, scénarisé par Wayne chez Onapratut et 13m28, paru chez manolosanctis. En 2011, il publie Le Grand Rouge chez manolosanctis et Des dieux et des hommes, préfacé par Thomas Mathieu (Editions du moule à gaufres).


http://wouzitcompagnie.canalblog.com/







Maud Begon
 
Maud est une jeune auteure née à Toulouse qui a grandi animée par deux ambitions, devenir directrice du Monde et dessiner mieux que les autres. Elle est actuellement étudiante en graphisme à Paris, à l’école Olivier de Serres. En parallèle, elle s’est lancée dans la grande aventure du blog BD. Elle y donne libre cours à ses névroses à peu près quatre jours sur sept et y célèbre comme il se doit le bon goût et le second degré. Repérée par manolosanctis, Maud a participé aux albums Phantasmes et 13m28 avant de publier son premier album personnel, Antigone.







Jérémie Royer
 Né à Paris en 1979, Jérémie Royer passe une grande partie de sa jeunesse à Nice, puis y suit une formation en graphisme publicitaire. Il décide ensuite de partir à l’école de BD de Saint-Luc à Bruxelles. Ses études terminées, il retourne finalement à Paris, où il débute sa carrière dans le dessin. Rapidement repéré par manolosanctis, il publie son premier album, La Traversée, en 2011.



http://www.joeflip.blogspot.com/
http://www.manolosanctis.com/joeflip