Le cri de l'engoulevent de Kjell Eriksson

Le calme ambiant de la petit ville d'Uppsala est soudain perturbé par des actes de vandalisme.
Au  milieu des débris gît un corps.
Simple acte de violence gratuite ou serait-ce autre chose de plus profond ?

De retour de son congé maternité Ann Lindell est plus décidée que jamais à "ruer dans les brancards" au risque de bouleverser ses collègues !

Conseillé par Angélique
Le cri de l'engoulevent de Kjell Eriksson traduit du suédois par Philippe Bouquet
Ed. Gaïa
Parution Octobre 2010
23 €

un roman d'actualité

Cela faisait maintenant une année entière que nous étions à vendre. Nous avions peur de n'intéresser personne, peur du plan social. On attendait le grand jour, le jour des pleurs, des adieux, et peut-être éprouvions-nous quelque plaisir à rendre poignantes, par avance, ces heures où nos vies basculeraient, où nous serions tous dans le même bateau, agrippés les uns aux autres avant de nous quitter pour toujours. Et puis, un jour, alors que nos habitudes avaient repris le dessus et que nous continuions à travailler comme si rien ne devait advenir, on nous a réunis pour nous annoncer qu'un acquéreur potentiel était en pourparlers. Des sourires se sont peints, des grimaces aussi. Nous avions cessé d'y croire. Retourner à l'espoir n'était pas chose simple.

Nathalie Kuperman évoque l'angoisse d'employés dont l'entreprise vient d'être rachetée par un homme qui compte imposer des mesures radicales : réduction de la masse salariale, abandon des locaux et restructurations.
En brossant une sucession de portraits d'employés qui déversent leurs quotidiens et leurs peurs, l'auteure s'empare avec finesse d'un sujet qui peut tous nous concerner.


Nous étions des être vivants de Nathalie Kuperman
Ed. Gallimard
Parution 02/09/2010
16.90 €
Conseillé par Angélique

L'effet Larsen de Delphine Bertholon

Effet Larsen

I - Sonore

Phénomène physique de rétroaction acoustique, découvert par le physicien danois Soren Larsen.
Dans les années 60, les guitaristes de rock - Jimi Hendrix en tête - utilisèrent cette anomalie sonore, jusqu'ici considérée comme nuisible, pour élargir la palette de leurs effets.

II - Visuel

Effet généré lorsqu'une caméra filme en directe l'écran sur lequel l'image filmée est diffusée. Le téléviseur affiche alors une image où l'on voit ce même téléviseur qui affiche lui-même ce même téléviseur qui affiche lui-même ce téléviseur - images gigognes, à l'infini. On parle également d'effet larsen lorsque deux miroirs sont placés face à face.


L'année de ses trente ans Nola se décide enfin à connaître la vérité sur ses véritables origines.
Elle replonge au coeur de ses souvenirs en août 1998.
Souvenez vous : les bleus venaient d'être sacrés champions du monde et elle , elle venait de perdre son père, mort bêtement.
Avec ce troisième roman,Delphine Bertholon continue d'explorer les relations familiales et leurs zones d'ombres.

L'effet Larsen de Delphine Bertholon
Ed. JCLattès
Parution le 25/08/2010
18€
Conseillé par Angélique

La belle Adèle

Tout débute par une phrase en apparence anodine "Tu ne peux pas faire un petit effort" et Adèle est embarquée dans une histoire dont elle se serait bien passée.
Afin d'être comme toutes les autres filles : normale, elle décide de se maquiller, mieux encore avec l'aide de son ami d'enfance Frédéric, d'inventer une histoire d'amour !
Ce qui semblait en apparence être une bonne idée se transforme rapidement en catastrophe pour les deux amis.
Un roman pleins de rebondissements et d'humour.

A croquer ! Encore un roman réussi de Marie Desplechin.

La belle Adèle de Marie Desplechin
Ed. Gallimard jeunesse
Parution 16/08/2010
8.50 €
Conseillé par Angélique

Grande est la frustration des libraires

source : http://desdessinsdesbedes.over-blog.com/article-35226455.html

Cent-seize Chinois et quelques Thomas Heams-Ogus

On a beaucoup écrit sur la question de la déportation , essentiellement des essais mais rares sont les fictions réussies.


Dans cent seize chinois et quelques , premier roman assurément remarquable de Thomas Heams-Ogus ,l'auteur nous dépeint avec une écriture splendide comment un groupe de chinois immigrés dans l'Italie faschiste mussolinienne fut interné dans des camps de travail puis converti au catholicisme . D'une rare intensité métaphorique , l'auteur en nous restituant une page oubliée de l'Italie des années 41 à 43 a réussi sans conteste un coup de maître. La question de l'exil puis celle de la déportation nous est posée avec une force digne des plus grands romanciers. On reste interloqué à la lecture de ce livre et une pause vous sera assurement nécessaire pour entreprendre d'autres lectures.




Ce qu'en dit l'éditeur :

Premier roman de ce jeune chercheur en biologie qui, avec sobriété et dans une langue très maîtrisée, nous fait entrer dans la détresse discrète de ces Chinois perdus dans les Abruzzes, tombés dans l’oubli de l’Histoire.


Conseillé par Dominique
Cent-seize Chinois et quelques de Thomas Heams-Ogus
Parut le 16/08/2010
Ed. Seuil
15€

We can do it !!!

Et oui, les vacances sont terminés pour les Guetteurs.
C'est la rentrée littéraire qui arrive à grands pas avec quelques petites nouveautés déjà présentes en librairie.