Programme de nos amis de l'ogre

SEPTEMBRE 2008


Mercredi 17 septembre à 20 h : Concert de Renaud Papillon Paravel

à l’occasion de la sortie de la sortie de son livre “Mon palais s’alanguit”.

Chaque hiver, Papillon Paravel guette les tempêtes hivernales pour voir ce que la mer en colère a décidé de nous rendre.

Après « La surface de réparation » en 2002 et « Subliminable » en 2004, il revient avec 14 titres longuement peaufinés à l’ombre des vieilles pierres d’une maison vigneronne nichée au cœur des Corbières maritimes. La mer et la salinité en fond de trame pour cet album ainsi que pour l’ensemble des projets de Papillon Paravel pour cette année 2008.

La musique, les mots et les images pour garder une trace salée du monde.

Sur scène en formule acoustique

Papillon Paravel, chant, harmonica et loops ; Patrick Félicès, basse, Sébastien Sanz piano fender Rhodes

A paraître :

MON PALAIS S’ALANGUIT « Sur les traces de l’eau, du temps, de l’homme et du vent ». Un livre regroupant des photos de bord de mer l’hiver ainsi que l’ensemble des textes des trois albums. Sortie le 17 septembre 2008


Jeudi 18 septembre à 20h30 : Lecture à deux voix avec Jacques Serena et Caroline Boidé.

Le premier lira des extraits de son roman Sous le néflier paru en 2007 aux éditions de Minuit, pour la seconde il s'agira de son premier roman Comme un veilleur attend l'aurore à paraître aux éditions Léo Scheer le 17 septembre prochain. 
Deux romans sur les dégâts de la passion mais bien sûr rien n'est plus comique que le tragique, surtout dans ce domaine.


Samedi 20 à 21h et dimanche 21 à 17h : Le Bakounine Andalou

Kbaret Xpérimental de Michel Lascault + Bubu Bricole + Emilie Sichel.

Bakounine, c’est le bricoleur spectral +le témoin de bruit blanc et la chanteuse virtuelle. Le Kbaret Xpérimentale exècre le music-hall. Il est l’énemi intérieur du spectacle. Bakounine n’est jamais allé en Andalousie. C’est un petit chien noir à poils ras, il est resté dans un jardin de supplice jusqu’à ce qu’une voiture l’écrase et il est mort.

http://www.myspace.com/lebakounineandalou


Vendredi 26 septembre 2008 à 20h30 : Lecture de Fragments de Lichtenberg (Verticales) de Pierre Senges par l’auteur et Isabella Orlando

Et si les milliers d'aphorismes laissés par Georg Christoph Lichtenberg (1742-1799) cet écrivain, physicien, mathématicien, bossu et hypocondriaque, théoricien de la foudre et inventeur de l’allumette soufrée, pourfendeur de Goethe et adversaire de Lavater…n’étaient en vérité que les morceaux épars d’un grand roman-fleuve aujourd'hui perdu ? Les tentatives de reconstitution de l’œuvre par des chercheurs du monde entier mettent en lumière plusieurs romans : la fuite d’un Polichinelle, le retour d’un Ovide, l’exil d’un Robinson Crusoé, la cavale d’un nain de Blanche-Neige, la reconstruction d’une Arche de Noé…

Lire, c'est emprunter; en tirer profit, c'est rembourser sa dette

G.C.Lichtenberg, Miroir de l’âme, Aphorismes (José Corti , 1997)

Samedi 27 à 21h : Concert de jazz avec Samarkand

Samarkand, c’est Emmanuel au saxophone ténor et à la clarinette basse, Jean-Pierre à la guitare électrique, Mickaël au piano, Sébastien à la basse et Bruno à la batterie. Influencé par le jazz, le rock, le jazz rock, Samarkand est un groupe énergique qui vous transportera !


Dimanche 28 septembre à 17h : Marie Nimier propose avec Claudia Gradinger, danseuse-chorégraphe, une lecture dansée de son dernier roman "Les inséparables", paru chez Gallimard en septembre 2008.


LECTURE DANSÉE (travail en cours) L’une lit, et l’autre danse, encore que… À mi-chemin entre la lecture et le spectacle, elles tracent le 
 portrait de deux amies hors du commun. Deux amies de toujours, deux 
 amies qui se comblent, est-ce qu'on peut dire cela ? Se combler, 
 comme deux pièces de puzzle qui s'ajustent parfaitement, mais ne 
 viennent pas de la même boîte. L'une dit avec son corps ce que 
 l'autre cache derrière ses mots. Et il n'est pas besoin d'aller très 
 loin, parfois, pour être dans un autre monde...

Durée environ 55 minutes.

Aucun commentaire: