A la rentrée 2008, les libraires animent!


En effet, à partir du mois d'octobre la librairie vous proposera des animations régulières tous les premiers samedi du mois!

Rencontres avec des auteurs, ateliers, dédicaces...

Vos propositions et envies sont les bienvenues ^^


Vos libraires

"Je sais que la mort nous mange le coeur..."


Avant d'être romancier et dramaturge, Laurent Gaudé suit des études de lettres modernes et réalise une thèse sur le théâtre, sa grande passion.

Jeune auteur talentueux, il publie, en 1999, sa première pièce intitulée 'Combats de possédés'. Traduite en allemand et en anglais, elle est jouée à la Schauspiel de Essen et mise en lecture au Royal National Theatre de Londres. Fort de son succès, il enchaîne l'écriture de plusieurs autres pièces. 'Onysos le furieux' est jouée, en 2000, au Théâtre national de Strasbourg, 'Pluies de cendres' est mise en scène par Michel Favory, au Studio Théâtre de la Comédie-Française.

En 2002, deux nouvelles pièces paraissent, 'Cendres sur les mains' et 'Le Tigre bleu de l'Euphrate'. Il s'essaye à l'écriture de romans avec 'Cris' et 'La Mort du roi Tsongor', qui remporte le prix Goncourt des lycéens 2002 et le prix des Libraires 2003.

Grâce à la publication de son roman 'Le Soleil des Scorta', prix Goncourt 2004, Laurent Gaudé se fait véritablement connaître du grand public. En 2006 sort encore 'Eldorado', suivi de 'La Nuit du Mozambique' en 2007.

© evene.fr

Le mot de l'éditeur

2002, dans un restaurant de Naples, Filippo Scalfaro accomplit sa vengeance : il poignarde au ventre un client puis, le couteau sur la gorge, il le force à l’accompagner dehors, le fait monter dans une voiture, prend la direction du cimetière. Parvenu là, il le traîne jusqu’à une tombe et lui en fait déchiffrer l’inscription. Puis il lui tranche les doigts des mains et le laisse là, saignant et gémissant.
1980, dans les rues encombrées de Naples, Matteo tire par la main son fils et se hâte vers l’école. A un carrefour, soudain éclate une fusillade. Matteo s’est jeté à terre, couchant contre lui son petit garçon. Quand il se relève, il est baigné du sang de l’enfant, atteint par une balle perdue.
2002, après un dernière visite à “tante Grace”, prostituée et travesti qui l’a vu grandir, celui qui a accompli sa vengeance peut enfin quitter Naples et, roulant vers le Sud, partir à la recherche des siens, disparus depuis l’époque du grand tremblement de terre.
1980 : le deuil a édifié peu à peu un mur de silence entre Matteo et sa femme Giuliana. Matteo ne travaille plus. Toutes les nuits, il roule dans son taxi à travers les rues de Naples, sans presque jamais prendre de client. Il sait bien ce que Giuliana attend de lui : qu’il retrouve et punisse le responsable. Mais il en est incapable. Un soir, les circonstances le conduisent dans un minuscule café-bar, où il fait notamment la connaiss
ance d’un Professeur qui tient d’étranges discours sur la réalité des Enfers et la possibilité d’y descendre…

Un nouveau roman tout en pudeur et délicatesse... Le mythe d'Orphée est remis au goût du jour à l'aide d'une écriture rythmée.

Tout simplement saisissant.

Laurent GAUDÉ
La Porte des enfers
Editions Actes Sud
août 2008
19,50 €


Conseillé par Angélique

Richard Texier et les guetteurs de vent

Au mois de juillet, je vous présentais l'armada de Rouen ainsi que l'exposition de Richard Texier qui allait y présenter une sculpture nommée "les guetteurs de vent".

Comme promis voici l'œuvre ^^



"Les Guetteurs de vent "

Le soldat et le gramophone

Sasa Stanisic

Né en 1978, de mère bosniaque et de père serbe, Saša Stanišic a quatorze ans quand il doit fuir la ville de Višegrad, alors que la guerre embrase la Yougoslavie. Il se réfugie avec ses parents en Allemagne, où il choisira de rester après leur départ vers les Etats-Unis, alors qu’il a tout juste dix-sept ans. La beauté des images et la force de l’écriture de ce premier roman, Le soldat et le gramophone, démontrent que la langue et la littérature peuvent devenir la terre promise d’un apatride.


Note de l'éditeur:

Aleksandar grandit près de Višegrad, dans ce qui est encore la Yougoslavie, quand se produit un drame : la mort de son grand-père Slavko. Celui dont les récits légendaires du communisme l’ont enchanté, et auquel il a fait le serment de transformer la réalité en histoires, l’enfant espère jusqu’au bout le réveiller. Son grand-père adoré n’a- t-il pas fait de lui un magicien ?
Mais il faudra que les pouvoirs d’Aleksandar soient grands car la guerre est proche. Viendront le temps de l’exil et d’une intégration difficile dans l’Allemagne des années 1990, obsédée par le productivisme et le coût de la réunification.



Le destin d'une famille, le regard naïf d'un enfant, la violence de la guerre...Souvent drôle malgrès la dureté du propos... J'ai eu un grand plaisir à découvrir cet écrivain et son univers.
Une belle écriture enrobe le tout.

A lire

Conseillé par Nathalie.B

Le soldat et le gramophone
Sasa Stanisic
Editions Stock
21.50€
20/08/2008

Actualité de l'auteur:

Province
Rencontre-lecture avec Sasa Stanisic, lauréat du Prix Adalbert-von-Chamisso 2008
Avec traduction consécutive et lectures scéniques
A l' Institut Goethe de Bordeaux le 10 novembre 2008 à 18h30

Paris
Sasa Stanisic sera à Paris le 24 novembre à l'Institut Goethe.

Le troc le plus fou de la rentrée


Que faire lorsqu'un inconnu vient mourir chez vous?
Comment se débarrasser de son corps?
Et si l'idée vous venait d'emprunter ce corps qui ne lui sera plus d'aucunes utilités...

"Si un invité meurt inopinément chez vous, ne prévenez surtout pas la police. Appelez un taxi et dites-lui de vous conduire à l'hôpital avec cet ami qui a un malaise. Le décès sera constaté en arrivant aux urgences et vous pourrez assurer, témoin à l'appui, que l'individu a trépassé en chemin. Moyennant quoi, on vous fichera la paix."

Rituel immuable de la rentrée littéraire, voilà ce qui vous attend dans le nouveau roman d'Amélie Nothomb, Le fait du prince.

Véritablement drôle et totalement déjanté ^^

Le fait du prince
Nothomb, Amélie
Albin Michel
15,90€
20/08/2008

Conseillé par Angélique

Hommage à une libraire d'exception

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris cette semaine que Blandine Vecten, collègue et créatrice de la librairie voisine Libralire nous avait quitté.

Les libraires des Guetteurs tenaient à présenter à toute sa famille leurs plus sincères condoléances.

Inassouvies, nos vies de Fatou Diome

Fatou Diome est née au Sénégal. Elle arrive en France en 1994 et vit depuis à Strasbourg. Elle est l'auteur d'un recueil de nouvelles La Préférence nationale (2001) ainsi que deux romans Le Ventre de l'Atlantique (2003) et Kétala (2006).

Résumé de l'éditeur:

Betty, la trentaine solitaire, passe son temps à observer les habitants de l'immeuble d'en face. Son attention se focalise sur une vieille dame. A son air joyeux, elle la baptise Félicité et se prend d'affection pour elle. Lorsque Félicité est envoyée dans une maison de retraite, Betty, bouleversée, remue ciel et terre pour la retrouver. Une véritable amitié est née.


Un roman tout en finesse et poignant aisément illustré par cette citation extraite d'un de ses précédents romans qui possède l'avantage de vous faire découvrir les qualités littéraires de l'auteur.

«Il arrive qu’un individu devienne le centre de votre vie, sans que vous ne soyez lié à lui ni par le sang ni par l’amour, mais simplement parce qu’il vous tient la main, vous aide à marcher sur le fil de l’espoir. Ami ! Frénétiquement.»
Extrait Le Ventre de l’Atlantique


A dévorer

Innassouvies, nos vies
Diome, Fatou
Flammarion
19€
31/08/2008

Conseillé par Angélique