Un mois de mars à dévorer chez l'Ogre


Dimanche 2 à 17h : L’immortel de J-L Borges, par Airy Routier


"En un temps infini, toute chose arrive à tout homme"

La brève(!) et saisissante histoire de l'homme qui parcourut le monde à la recherche du fleuve dont les eaux donnent l'immortalité, le trouva, et y but. Un texte étonnant (parmi de nombreux autres) du maître argentin de la littérature fantastique.
Durée : 35 mn


Du mardi 4 au vendredi 7 à 21h : Le cirque des Mirages

Parker et Yanowski ont inventé le Cirque des Mirages, cabaret-théâtre expressionniste et fantasmagorique à l'univers trouble et troublant.


Le canard enchaîné

« Ce duo étrange insulfe sa sombre et railleuse fantaisie dans les complaintes d’amour et de douleur, dans les chansons grinçantes et drôles, vigoureusement troussées. »


Télérama

« C'est l'un des spectacles les plus intrigants et les plus fascinants du moment, un numéro de duettiste hors norme qui va chercher du côté du théâtre, du cabaret, du mime, de la poésie et de la chanson pour dessiner un univers labyrinthique duquel on a souvent du mal à ressortir... Une expérience. »


Samedi 8 et dimanche 9 : Le Printemps des Poètes


Carte Blanche à Carlo Bordini

Carlo Bordini (né à Rome en 1938) est une voix majeure de la poésie italienne contemporaine et l’initiateur d’un courant de poésie narrative dont les représentants aujourd’hui couvrent trois générations. Romancier, critique, anthologiste, coordinateur de publication, il s’est montré dans chacun de ces domaines d’une rare exigence, construisant au fil des années une œuvre dont la cohérence et la qualité sont demeurées exemplaires.


Samedi 8 à 20h30 :

1ère partie. Poussière/Polvere (poème paru chez Alidades, en janvier 2008) suivi de La simplicité, essai sur le photographe Luigi Ghirri.


2ème partie. Anthologie : Il y a quelque chose d’obscène, Attente, Stase, Microfractures, Poème à Trotsky, Poésie découlant de l’observation de quelques moribonds de ma famille, Lumière, Les Gestes, Poésie démente, Poésie interdite, Promesse, Suicide.


La lecture sera suivie d’un débat.

Pour clore la soirée, un poème de Mauro Fabi (né à Rome en 1959) et un autre d’Andrea di Consoli (né à Zurich en 1976), tous deux influencés par l’oeuvre de Carlo Bordini.


Dimanche 9 à 18h. L’oeuvre en prose de Carlo Bordini, lu en français par Olivier Favier et en langue originale par l’auteur.

1ère partie. Gustavo est un roman paru chez Avagliano en 2006. Carlo Bordini s’y montre poète autant qu’il est narrateur dans ses poèmes.


2ème partie. Un demi-courage : essai écrit par Carlo Bordini sur la mort de Pier Paolo Pasolini en 1976.


Evocation de Dal fondo, une anthologie de la poésie des marginaux éditée en 1978, rééditée l’an dernier en Italie avec succès et Renault 4, un ouvrage collectif que Carlo Bordini a dirigé et qui regroupe des témoignages d’auteurs romains avant la mort d’Aldo Moro.

Puis retour à la poésie avec un court essai publié en postface de son dernier recueil, Sasso.

La lecture sera suivie d’un débat avec l’auteur.


Mardi 11 à 20h : l’Ogre reçoit Lola Lafon


Ecrivain (deux romans parus chez Flammarion, Une fièvre impossible à négocier en 2003, puis De ça je me console en septembre dernier), et auteur compositeur interprète (1er album Grandir à l¹envers de rien paru en 2006), s¹installe à l'Ogre à Plumes, pour trois concerts-lectures exceptionnels. Une basse, des samples, un accordéon et une guitare entourent les mots lus, chantés, scandés de Lola, extraits de son dernier roman et avant-goût de l'album à paraître à l'automne 2008. Mêlant les notes aux mots et les émotions à une rage contagieuse, Lola Lafon parle et chante français, roumain, bulgare, italien mais le tout ressemble à la bande son d'une époque remplie de rêves de peurs et de doutes. Ce spectacle présenté à l'Ogre à Plumes partira ensuite en tournée dans les festivals littéraires et musicaux, ainsi que sur la saison culturelle 2008/2009.'


Mercredi 12 à 21h : l'amour d'écrire en direct


Avec les auteurs, Vincent Ecrepont, Liliane Nataf, Hugo Paviot, et Bagheera Poulain ; le jury Michel Cochet, Pierre Santini, la journaliste-auteur, Mélanie Grivard, et les artistes Liana Fulga (une belle roumaine qui chante du Bourvil), Natasha Mayran (chanteuse, trapéziste, performeuse), Camille Solal, et Marc-Michel Georges, prépareront chacun une belle ânerie et commettront deux petits films...

Soirée soutenue par les Ecrivains Associés du Théâtre.


Jeudi 13, vendredi 14 et samedi 15 à 20h30 : Les livreurs. Félix Libris


Comédie écrite et interprétée par Bernhard Engel

Félix Libris est une star internationale de la lecture à haute voix. Idolâtré dans le monde entier, il lit tous les grands auteurs en langue originale. Il est, à en croire la presse et même certains de ses détracteurs du début, l'un des plus grands sinon le plus grand lecteur du moment !
En tournée actuellement en France, il raconte ses débuts à Paris et comment il est parvenu, au prix d'aventures rocambolesques, à faire une carrière internationale de lecteur sonore.Il passe en revue tous les fous littéraires qu'il a rencontrés sur le sinueux sentier de la gloire, toutes les désillusions des débuts et l'incompréhension du public français. Comme pour les histoires d'amour, plus ça se passe mal, plus ça nous captive et nous fait rire.

Entrée : 5 euros


Samedi 15 à 15h30 et dimanche 16 à 17h : Le Printemps des Poètes


Amuse-toi bien, demain...

Petit conte musical par la Cie Enascor
Ecrit par Julien Avril, mise en scène de Geoffroy Rondeau, musique de Marianne Thiery.
Avec Marianne Thiery, Mathieu Ricard et Julien Avril

Toutes les nuits, sous la fenêtre d’une jeune fille, une gigantesque file de prétendants encombre la rue et s’impatiente. Toutes les nuits, Maud ouvre les rideaux, les hommes défilent et le chat l’Esquive observe ce singulier cortège d’amoureux. Mais ce soir, la belle veut vivre une véritable histoire d’Amour véritable. Lequel aura l’honneur de l’accompagner ? Au son d’une musique de manège cassé…


Mardi 18 à 20h30 : Soirée littérature érotique.


Ce n’est pas le plaisir, c’est le mouvement qu’il imprime, c’est le changement qu’il demande, harcèle et devant lequel il retombe, brisé, rompu, couronné d’une jouissance, liquéfié, achevé, béat, mais la volupté cache sa défaite.

Paul Valéry In cahiers, II Éros

Lectures de textes érotiques de Georges Bataille, Anaïs Nin, Henry Gougaud, Stephen Vizinczey (Louis Calaferte) par la Cie Enascor : Anne Véronique Brodsky, Lionel Rondeau et Julien Avril, mise en musique de Romain Volpe


Mercredi 19 à 20h : l’Ogre reçoit Lola Lafon (voir plus haut)


Jeudi 20 à 20h : Soirée Amérique Latine. Projection de Km. 207, a la orilla de la carretera (Km. 207, au bord de la route) réalisé par Grégory Lassale (2007 France Guatemala.)


20h45 : Débat avec la participation du collectif Guatemala.
Entrée : 3e


Vendredi 21 à 21h00 :Babil


L’être père. Compagnie La Bao Acou. Récit poétique musical/Chantier de création
Ecriture originale et lecture :
Benoit Schwartz
Musique originale et univers sonore à la flûte traversière : Jean-Luc Thomas

Babil est un enfant en quête de père, un homme en quête de légèreté. Dans le récit initiatique de cette vie, l’écriture de Benoit Schwartz se combine à la pulsation d'une flûte traversière lyrique et animale. " Jean-Luc Thomas est l’autre Babil. Nous mêlons nos souffles comme on mêle son sang, nous fraternisons …» Nous vous convions comme un compagnon de route curieux et intéressé par la création en devenir, pour échanger autour d’un verre à l’issue de la lecture, sur l’écriture, son mariage avec la musique, l’histoire….


Mardi 25 à 20h : l’Ogre reçoit Lola Lafon (voir plus haut)


Mercredi 26 à 20h30 : Spoken-word Scène ouverte et lectures de textes anglophones avec David Barnes en maitre de cérémonie.


Jeudi 27 mars - 20h30 : Les Livreurs. Drôles de classiques.


Drôles de classiques est un cycle de lectures qui donne à entendre de grands textes littéraires, pour certains un peu moins fréquentés que ceux que l'on trouve ordinairement, mais non moins réjouissants. Drôles, ces classiques le sont d'abord par l'humour, la satire, la loufoquerie, le délire verbal, le goût de la mystification ou de l'invention désopilante.

Ces lectures accompagnent la sortie de la collection de CD audio "Drôles de classiques" que Les Livreurs créent en collaboration avec Pierre Jourde et les éditions de L'Archange Minotaure.

Entrée : 5 euros - Étudiants Sorbonne Paris IV : gratuit



Samedi 29 à 21h : Concerts de jazz

Samarkand :

Samarkand, c’est Emmanuel au saxophone ténor et à la clarinette basse, Jean-Pierre à la guitare électrique, Mickaël au piano, Sébastien à la basse et Bruno à la batterie. Influencé par le jazz, le rock, le jazz rock, Samarkand est un groupe énergique qui vous transportera !

Et en 1ere partie : Propose

Composé de Mickaël Péchaud (piano) et Olivier Martin (batterie), un duo de musique entièrement improvisée basée sur l'échange et l'humeur du moment, où l'ouverture est le maître mot de la conversation.


Dimanche 30 à 18h : Controverse


« La controverse est souvent bénéfique à l’un comme à l’autre, du fait qu’ils frottent leurs têtes entre elles, et sert à chacun d’eux à rectifier ses propres pensées, et aussi à concevoir des vues nouvelles ». Schopenhauer

La société du spectacle :Là où était le « ça »économique le « je » va-t-il venir ?
Autour du film de Guy Debord
Débat animé par Jean-Pierre Dumas et Hervé Dubourjal. Avec la participation du philosophe Anselm Jappe (sous réserve). Le nombre de places étant limité, veuillez annoncer votre venue en téléphonant au 06 68 12 56 81.


ET…
chaque samedi, dans la salle du haut :"Gourden, accompagne votre samedi soir en reprenant à sa sauce veloutément épicée ses auteurs/compositeurs préférés : Fersen, Radiohead, Damien Rice, Camille, Leonard Cohen, Jeff Buckley..."

Tous les évènements sont organisés par l’association Le Poisson Soluble.

l' Ogre à Plumes - 49/51 rue Jean-Pierre TIMBAUD - 75011 Paris

Tél: 01.48.06.64.39 / e-mail: logreaplumes@yahoo.fr

www.logreaplumes.com

Aimez-vous planter des clous?


Avis aux amateurs de la fabuleuse bande dessinée Le combat ordinaire de Manu Larcenet, le 7 mars sort enfin le dernier tome de la série.

C'est avec brio que l'auteur continue à nous dépeindre le portrait de cette homme "banal"et si attachant en lequel chaque lecteurs peut se reconnaître. Le chantier naval ferme, Marco est devenu père, sa mère apprend à vivre seule, un homme meurt dans la campagne, un journaliste craque...

A ne pas manquer.

Le combat ordinaire T4 Planter des clous
Larcenet
éditions Dargaud
13€

Conseillé par Nathalie.B

Des idées circulent aux guetteurs

Cette semaine, à l'aide d'une vitrine et des éditions de la république des idées, nous vous invitons à vous immiscer au cœur de la vie intellectuelle française.

Créée en 2002, La République des Idées est à la fois un lieu et un lien. Un lieu de production et d’échange d’idées neuves en Europe et dans le monde. Un lien entre les personnalités, les organisations, les publications qui défendent la force des idées comme moteur de l’activité humaine.

La vie intellectuelle et les modes de circulation des idées en France, en Europe et dans le monde se sont profondément transformés depuis une quinzaine d’années. Face à ces transformations, aux analyses nouvelles et aux reformulations en cours dans les sciences humaines et sociales, de nouveaux outils s’avèrent nécessaires qui permettent à la fois de les comprendre, d’en faire la critique et d’en assurer la diffusion la plus efficace sans renoncer à une double exigence de rigueur et de qualité indispensable à tout travail intellectuel.

Depuis quelques années, de nombreuses initiatives ont été lancées pour tenter de faire avancer l’idée d’une modernisation politique. Cette logique d’échange et de confrontations d’idées neuves doit être poursuivie, organisée et amplifiée. Face, tout particulièrement, à la profusion et à l’élargissement des possibilités d’information dues aux nouvelles technologies, la création d’une "république des idées" au niveau international ne peut se concevoir qu’à partir d’un travail de recherche et de mise en forme rigoureux, doublé d’une large capacité de diffusion.

La République des Idées souhaite participer à la refondation de la vie intellectuelle en France et en Europe.


© la république des idées

Une invitation au voyage

Sortie cette semaine, le livre de Pascal Mercier, Train de nuit pour Lisbonne en poche, collection 10/18. Pascal Mercier est né en 1944 à Berne, en Suisse, et vit aujourd'hui à Berlin où il enseigne la philosophie. Il est l'auteur de plusieurs essais de philosophie et de trois romans. Son nouveau roman, L'Accordeur de piano, paraîtra aux éditions Maren Sell en septembre 2008.

Note de l'éditeur :

Découvrant par hasard un livre d'Amadeu de Prado, poète portugais, Raimund Gregorius voit sa vie basculer. Bouleversé par ce texte qui semble écrit pour lui, Gregorius prend le premier train pour Lisbonne, bien décidé à plonger dans les méandres du passé de Prado. Il reconstitue l'itinéraire intellectuel et l'engagement politique de cet homme d'exception dont chacun des actes apparaît comme une leçon de vie. Avec ce roman qui sonde les territoires de l'âme et de la conscience de soi, Pascal Mercier délivre une vision philosophique peu académique du sens de la vie.

«La vie n’est pas ce que nous vivons, elle est ce que nous imaginons vivre.»


Un voyage initiatique envoûtant, une écriture exigeante, un roman fascinant sélectionné pour le prix Femina étranger en 2006 que je vous conseille vivement.


Train de nuit pour Lisbonne
Pascal Mercier
coll. 10/18
10 €

Conseillé par Nathalie.B

Jeunes demoiselles se prenant pour le centre du monde recherchent...


Prenez une jeune fille pas trés jolie, rajoutez deux amies, icônes des pseudos Pin-Up du XXIème siècle, mélangez le tout et vous obtenez la bande dessinée pour ados la plus drôle du moment les nombrils avec Delaf au dessin et Dubuc au scénario.

Publiez chez Dupuis, vous pouvez d'ores et déjà découvrir les deux premiers tomes à la librairie, en attendant la sortie du Tome 3 courant mars 2008.


ATTENTION....humour décapant.

Les nombrils T1, T2
Delaf, Dubuc
9,20€


Conseillé par Angélique

Le Maghreb des livres

Se déroulera les 23 et 24 février 2008 à la Mairie du 13ème arrondissement le 14ème salon du Maghreb des livres où les lettres tunisiennes sont à l’honneur cette année. Environ 130 auteurs, et non des moindres seront présents afin de dédicacer leurs ouvrages.
Parmi les «habitués» :

Henri ALLEG, Fadéla AMARA, Mohamed ARKOUN, Hamid BARRADA, Florence BEAUGE, Hélé BEJI, Tahar BENJELLOUN, Anouar BENMALEK, Maïssa BEY, Medhi CHAREF, Malek CHEBEL, Jean DANIEL, Mireille DUTEIL, Mohamed FELLAG, Colette FELLOUS, Jacques FERRANDEZ, Martine GOZLAN, Gisèle HALIMI, Mohamed HARBI, Mohamed KACIMI, Yasmina KHADRA, Abdellatif LAABI, Abdelwahab MEDDEB, Albert MEMMI, Serge MOATI, Fadéla M’RABET, Boualem SANSAL, SAPHO, Benjamin STORA, Patrick WEIL et Faouzia ZOUARI notamment.

Des discussions et tables rondes auront lieues. Le programme complet n'étant pas encore disponible, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l'association Coup de soleil afin d'obtenir de plus amples renseignements.

Vos libraires

Dark Schneider n'est pas mort

Le manga héroic fantasy Bastard!! est de retour avec un tome 24!

Série culte, elle a connu un immense succès en France dans les années 90. Elle reprend après avoir connu un temps d’arrêt dû notamment au manque d'inspiration de son créateur Hagiwara. En raison de l'acharnement des fans qui demandaient une suite après le tome 22, il a repris ses pinceaux et nous offre même deux suites.

Pour vous mettre dans l'ambiance:

Dark Schneider est le plus puissant sorcier des forces du Mal, mais un sortilège l'a transformé en un inoffensif gamin. Seul le baiser d'une jeune fille peut lui rendre ses pouvoirs et l'obliger à défendre le royaume de Metalicana. Projeté dans les enfers, Dark Schneider est confronté à Satan lui-même. Mais ses pouvoirs ne sont rien comparés à ceux des démons. Pourtant, ces derniers ont besoin de lui. Pour quelle raison ? Serait-il un élément clef qui permettrait au Prince des Ténèbres de renverser Dieu et de régner sur l'univers ?

Bien que les premiers tomes puissent paraître graphiquement vieillots aux néophytes et que, je vous l'accorde, le scénario devienne un peu mystique à partir du tome 16, cette série reste une référence du genre, drôle, violente, érotique parfois.

A ne pas manquer.

Public avertis

Bastard!!
Hagiwara
Glénat
6,50€

Conseillé par Nathalie.B

Quand la bande dessinée devient un alibi


Je désire ardemment vous donner envie de lire ce premier roman d'un psychologue anglais dont le pseudonyme est Antony Moore. La notice de son éditeur français Liana Levi m'ayant donné envie de me pencher sur ces pages, je vous la fait partager.

Note de l'éditeur

Peut-on tuer pour Superman numéro un, première édition de la BD culte ? Certes, une telle pièce de collection peut susciter envies et regrets, surtout quand, comme Harvey, on a échangé cette BD au collège contre un stupide morceau de plastique. Ironie du sort, Harvey tient aujourd’hui un magasin de bandes dessinées et en connaît parfaitement la valeur... Il se rend tous les ans à la réunion des anciens du collège dans l’espoir de retrouver Bleeder, le soufre douleur de l’époque à qui il a donné son précieux trésor. Lorsque, vingt ans après cet échange, son obsession le pousse à cambrioler la maison de la mère de Bleeder, ce qu’il y découvre fait de lui le principal suspect d’un crime... Faute de parvenir à détruire la pièce à conviction qui l’incrimine, il s’enlise dans un imbroglio tragi-comique où des secrets enfouis depuis l’époque de sa jeunesse refont surface. Harvey se prend les pieds dans le tapis alors qu’il se croyait riche et tiré d’affaire...

© Marvels

Que dire de plus...Un roman ironique, qui traite avec humour noir des traumatismes de l’enfance, de la névrose obsessionnelle et du comportement des êtres humains face à l’échec.

Les studios Columbia ont déjà racheté les droits cinématographiques.

Avis aux amateurs de Ian Levison et de son petit boulot.


Swap

Antony Moore

Liana Levi
20 €

Conseillé par Nathalie.B

L'avenir de la presse à l'heure d'Internet


Est paru en poche récemment au points Seuil un essai Une presse sans Gutenberg, écris par le journaliste Jean-François Fogel et le vice-président du groupe le Monde Bruno Patino. Dans ce livre, les auteurs tentent d'esquisser quelques réponses possibles concernant l'avenir du journaliste et de ses nouveaux supports. Notamment avec Internet qui devient à la fois la source, la référence et le premier des instruments d'information ainsi que le public qui tend à en être un acteur.

"Sur le réseau mondial, une presse neuve est née... Dans ce contexte, le processus de destruction et de recréation que traverse aujourd'hui la presse devient irréversible. Contrainte de réviser sa relation avec l'audience, elle n'entame pas un nouveau chapitre de son Histoire, mais bien une autre Histoire".

Paru en grand format en 2005 chez Grasset, ce documents reste une référence en la matière et une bonne manière d'aborder le sujet malgré son désormais "grand âge" au vu de la rapidité des évolutions en ce domaine.

Une presse sans Gutenberg, pourquoi internet a bouleversé le journalisme

Jean-François Fogel/ Bruno Patino

10/2007

Points, Seuil

6€

Conseillé par Nathalie.B

Le livre jeunesse à CROC-er du moment


Croc croc est un gentil petit squelette. Il n' est pas très doué à l'école et sa couleur, différente de ses autres petits camarades, fait de lui le bouc émissaire de sa classe. Tout va changer le jour d'une sortie scolaire...

Je vous laisse découvrir la suite de cette jolie petite histoire, belle remise au goût du jour du vilain petit canard.

Stéphane Levallois, créateur de ce livre jeunesse atypique autant par son dessin soigné que par son format, est l'auteur chez futuropolis de la bande dessinée que vous avez pu croiser à la librairie en mai dernier le dernier modèle.


Dés 4 ans


Croc Croc à l'école des petits squelettes
Stéphane Levallois
Editions Sarbacane
13€

Conseillé par Nathalie.B

Le mois de février chez nos amis de l' Ogre/ poisson soluble







Vendredi 1 à 21h00 : Miss Lenni Jabour of The Third Floor

On raconte que Miss Lenni Jabour of The Third Floor a commencé à tapoter sur les touches d'un piano dans sa quatrième année, le jour où par hasard son père a rapporté à la maison un piano en gage d'une dette de jeu. Depuis elle a fait voyager ses chansons et sa musique un peu partout en Amérique du nord, de New-York à Los Angeles... Elle a ainsi été invitée à participer à la très select tournée du Lilith Fair et à faire les premières parties de nombreux artistes, dont Rufus Wainwright.

En revenant toujours se ressourcer très régulièrement à sa home base secrète du troisième étage de Toronto (où elle enregistre ses albums) et à la salle du Drake Hotel (équivalent du Costes) dont elle est devenue l'égérie.

Figure de la scène underground indépendante de Toronto, elle a su, albums après tournées, apprivoiser un public qui lui est maintenant très très fidèle...

Elle a cependant décidé de le tromper pendant quelque temps et de poser ses chansons à Paris où elle a mis les pieds pour la première fois il y a quelques mois seulement... et où elle a retrouvé un troisième étage...

Samedi 2 à 20h30: Concerts de jazz : 1ere partie : "Nemo", composé de Valentin Bontemps au saxophone ténor, Antonio Goncalves à la guitare, Stéphane Macinot à la batterie et Sébastien Moreno à la basse."Nemo" est un quartet de musique jazz, où se retrouve l'influence des balkans, de l'espagne et de l'afrique. Puis le groupe Samarkand : Samarkand, c’est Emmanuel au saxophone ténor et à la clarinette basse, Jean-Pierre à la guitare électrique, Mickaël au piano, Sébastien à la basse et Bruno à la batterie. Influencé par le jazz, le rock, le jazz-rock, Samarkand est un groupe énergique qui vous transportera !

Dimanche 3 à 17h :l’Ogre reçoit Olivier Charneux,

Lecture-spectacle de son livre « Nous vivons des vies héroïques » (Stock)

« Un an après sa sortie en librairie, j’ai envie de partager à voix haute quelques uns des quarante portraits d’inconnus qui composent ce livre, comme un conteur raconte ses rencontres… » (Production Compagnie Tomorrow quoi)

Ce sont de drôles de croquis qui bousculent, qui dérangent. Ecrits sans fioritures, abrupts de sincérité touchante. Ce qui l’emporte, c’est son humanité. Le Monde, Xavier Houssin.


Mardi 4, 12 et 19 à 20h : Lola Lafon, écrivain (deux romans parus chez Flammarion, « Une fièvre impossible à négocier » en 2003, puis « De ça je me console » en septembre dernier), et auteur compositeur interprète (1er album « Grandir à l¹envers de rien » paru en 2006), s¹installe à l'Ogre à Plumes

prochains, pour trois concerts-lectures exceptionnels. Une basse, des samples, un accordéon et une guitare entourent les mots lus, chantés, scandés de Lola, extraits de son dernier roman et avant-goût de l'album à paraître à l'automne 2008. Mêlant les notes aux mots et les émotions à une rage contagieuse, Lola Lafon parle et chante français, roumain, bulgare, italien mais le tout ressemble à la bande son d'une époque remplie de rêves de peurs et de doutes. Ce spectacle présenté à l'Ogre à Plumes partira ensuite en tournée dans les festivals littéraires et musicaux, ainsi que sur la saison culturelle 2008/2009.


Jeudi 7 à 21h : Mr K et son cabaret sauvage et décalé

Monsieur K. est un spectacle musical, une ballade chaotique et imaginaire inspiré de la chanson cabaret des années 30.Le répertoire de Monsieur K. (interprété par Jérôme Marin) s’est étoffé d’une quarantaine de chants au fur et à mesure des représentations. Ce répertoire se constituait, pour une grande part, d’oeuvres du compositeur allemand Kurt Weill, dont la plupart des textes sont signés Bertolt Brecht. Chantés en français, ces morceaux étaient extraits notamment de : Grandeur et décadence de la ville de Mahagony, L’Opéra de Quat’ sous, Happy end, One touch of Venus, Marie Galante… Monsieur K. chante aussi son propre répertoire, composé essentiellement de chansons cabaret originales accompagné au piano par Antoine Bernollin, il parcourt la France depuis un an avec son ré

cital.


Vendredi 8 à 19h30 et à 21h et tous les dimanches à 18h30: L'IMMORTEL de J-L Borges, par Airy Routier

Ami(e)s, connaissances, inconnu(e)s, pauvres mortels, lèves-tôt, re-bonjour.

Comme "En un temps infini, toute chose arrive à tout homme", j'aurais sûrement, si j'étais immortel, un jour la Palme d'Or, et aussi un autre jour je serai Président de la République, et encore un autre je me retrouverais très certainement dans la fosse aux lions, et encore pleins d'autres en situation de grande précarité avec une fa

mille à charge et pas de papiers, et ainsi de suite, mais comme je ne le suis pas, je vais me satisfaire de la joie simple (mais intense) de vous raconter de vive voix la brève (!) et saisissante histoire de l'homme, autrefois tribun romain, qui parcourut le monde à la recherche du fleuve dont les eaux donnent l'immortalité, le trouva, et y but...


Samedi 9 février à 21h : Concert de Jazz avec SThITA

SThITA est un trio contrebasse, saxophone soprano, batterie. Son univers musical, au travers de compositions originales, mêle accents de jazz contemporain, échos de musiques du monde, le klezmer notamment .En sanskrit, SThITA signifie "debout", "calme et serein" ; associé à d'autres mots, il signifie à la fois l'équilibre et la recherche de la sagesse. Aucun mysticisme exacerbé ici : il s’agit d'un rapport exigeant, intense au son et au silence, abordés dans leur réalité résistante. Qu’ils soient travaillés avec instinct ou réflexion, le respect prime ; c’est lorsqu’ils respirent que naît la musique du trio.

Dimanche 10 à 17h : l’Ogre reçoit Olivier Charneux (voir plus haut)

à 18h 30 : L’Immortel de J-L. Borges avec Airy Routier (voir plus haut)

Mardi 12 à 20h : Concert-Lecture avec Lola Lafon (voir plus haut)


Mercredi 13 à 21h : L’Amour d’écrire en direct, jeu d’écriture et intermèdes, orchestrés par Marc-Michel Georges. Entrée : 6 euros plus un objet (ni gros ni encombrant) apporté par chaque spectateur (l'auteur gagnant emportera tous les objets offerts). Les auteurs:Myriam Boudenia , Laurent Contamin, Aline Dedeyan , et Olivier Maille.

Dans le jury, seront associés, Jade Duviquet, actrice et metteuse en scène et Jean-Luc Paliès, qui a plus de vingt mises en scène à son actif, et qui signe les lectures version pupitre, au Théâtre du Rond-Point depuis quelques saisons. François Thomas, sera le "journaliste" de la soirée. Et pour les intermèdes : Christine Schaeller. Maryline Guitton et Caterina Perazzi et Camille Solal


Jeudi 14 à 20h30 : Soirée Alna éditions.

Christine Ferragut, directrice des éditions de théâtre Alna éditions, convie les auteurs de la maison pour une soirée de lectures et de dédicaces

Myriam BOUDENIA avec sa dernière pièce "Bouchouka, l'épine au pied".Réinterprétation d'un conte algérien.( à La Manufacture des Abbesses à partir du 29 février)

Sylvie CHASTAIN avec "Mères veilleuses" qui donne la parole à des mères"fictives" de prisonniers.( en cours de mise en scène par Hervé-Bernard Omnes)

Vincent ECREPONT avec "La chambre 100". L'auteur a recue

illi la parole des malades d'un centre de cancérologie et l'a théâtralisée.( sa dernière pièce "A ma place" prochainement publiée chez alna créée au Lavoir Moderne Parisien le 5 février 2008)

Marc-Michel GEORGES avec son roman "Le prénom des vaches" peinture mélancolique

de la toute fin de la France rurale des les années 1960 (:Concepteur et animateur des soirées mensuelles "L'amour d'écrire en direct" à L'Ogre à plumes)

Serge SANDOR, avec "Juste avant la rivière" : la dernière nuit du plus jeune condamné des couloirs de la mort aux Etats-Unis. (:Serge Sandor metteur en scène de "La fin des hasards prévus" de Robert Hammond, traduction et adaptation de Christine Ferragut au théâtre Tallia jusqu'au 29 février 2008.)

Vendredi 15 à 19h30 et à 21H : L’Immortel de J-L Borges avec Airy Routier (voir plus haut)


Samedi 16 à 21h : Miss Lenni Jabour of The Third Floor (voir plus haut)


Dimanche 17 à 17h: L’Ogre reçoit l’auteur Olivier Charneux (Voir plus haut)

à 18h30: L’Immortel de J-L Borges avec Airy Routier

Mardi 19 à 20h: Concert Lecture avec Lola Lafon (voir plus haut)


Mercredi 20 à 20h30 : Spoken Word - Scène ouverte et lectures de textes anglophones avec David Barnes en maitre de cérémonie.


Vendredi 22 à 19h30 et à 21H: l’Immortel de J-L Borges par Airy Routier (voir plus haut)

Dimanche 24 à 17h l’Ogre reçoit Olivier Charneux (voir plus haut)

À 18h30 : L’Immortel de J-L Borges par Airy Routier (voir plus haut)


Mardi 26 à 20h30 : Controverse

« La controverse est souvent bénéfique à l’un comme à l’autre, du fait qu’ils frottent leurs têtes entre elles, et sert à chacun d’eux à rectifier ses propres pensées, et aussi à concevoir des vues nouvelles. » Schopenhauer

Février 1848-février 2008 : Et si c’était à refaire ?

Autour de la pièce d’Evelyne Loew Le procès d’un grand rêve et du texte de Louis Ménard Prologue d’une révolution1848 ou Les prémisses d’une République sociale qui fut réprimée dans le sang au moment même

où elle commençait à montrer son vrai visage.

Débat animé par Jean-Pierre Dumas et Evelyne Loew avec la participation du philosophe Jacques Rancière (sous réserve).

Le nombre de places étant limité, veuillez impérativement annoncer votre venue en téléphonant

au 06 68 12 56 81.

Jeudi 28 à 20h30 : Les Livreurs . DRÔLES DE CLASSIQUES - Entrée : 5 euros

"Drôles de classiques" donne à entendre de grands textes littéraires, pour certains un peu moins fréquentés que ceux que l’on trouve ordinairement, mais non moins réjouissants. On y trouvera des écrivains très connus, sous des aspects inattendus, et des écrivains qui le sont moins mais dont l’œuvre abonde en trésors à découvrir. D’une manière générale, il s’agit de montrer à quel point le patrimoine abonde en textes vivants, percutants, forts, bouleversants parfois, contrairement à l’image figée que l’on se fait des grands auteurs. Drôles, ces classiques le sont d’abord par l’humour, la satire, la loufoquerie, le délire verbal, le goût de la mystification ou de l’invention désopilante.

Ces lectures accompagnent la sortie de la collection de CD audio Drôles de classiques que Les Livreurs créent en collaboration avec Pierre Jourde et les éditions de L’Archange Minotaure

Vendredi 29 à 19h30 et à 21h : L’Immortel de J-L Borges par Airy Routier (voir plus haut)


ET… chaque samedi, dans la salle du haut :"Gourden, accompagne votre samedi soir en reprenant à sa sauce veloutément épicée ses auteurs/compositeurs préférés : Fersen, Radiohead, Damien Rice, Camille, Leonard Cohen, Jeff Buckley..."



Tous les évènements sont organisés par l’association du Poisson Soluble.


l' Ogre à Plumes - 49/51 rue Jean-Pierre TIMBAUD - 75011 Paris

tél: 01.48.06.64.39 / e-mail: logreaplumes@yahoo.fr

www.logreaplumes.com